ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


PIOTR ILYICH TCHAÏKOVSKI
Symphonie n° 2 "Petite Russienne"; Ouverture en fa (1866); Ouverture sur l'hymne national danois (1892); La tempête (ouverture; 1864)


Orchestre symphonique de Göteborg

Neeme Järvi

BIS- BIS SACD 1418(SACD)
Référence: Muti (CD Brilliant ou EMI)

rating

L'intégrale Tchaïkovski de Neeme Järvi chez Bis a donné pour l'heure des résultats assez mitigés et l'embellie espérée a l'écoute de la Symphonie n° 1 aura été de courte durée. C'est le moins qu'on puisse dire à l'écoute de cette Petite Russienne étrangement cyclothymique et lassée, dont le 1er mouvement est un emberlificotage de rythmes et de poids divergents appliqués à des phrases dont la différenciation ne devrait pas être si grande.

Järvi débute en sculptant mollement des segments de phrases puis accélère avant de passer à des phrasés sautillants et des appuis légers à des épisodes normalement beaucoup plus tenus. Dès ce mouvement il n'est guère aidé par un son (étrange pour Bis) à la fois bourbeux (percussions!) et atone, sans finesse dans les aigus et avec un bas médium enrobé. L'ingénieur Bergek a pourtant fait ses preuves par ailleurs... Ce son diffus, grossissant les basses, avait déjà été relevé dans les volumes précédents, mais il semble pire ici (amplification subjective due à la fadeur interprétative?).

Malgré une belle pulsation, l'Andantino, en raison de la balance sonore, fait un peu "ballade des ours". Je n'ai rien à reprocher au 3e mouvement si ce n'est que les interprètes n'ont pas l'air de s'y amuser beaucoup. Mais on aurait au moins apprécié cette application dans un Finale ennuyeux, qui ne devrait pas s'affaisser en des digressions prosaïques, comme ici, après 7 minutes. Il manque ici le nerf, le brio, le brillant sonore, la fougue et l'envie.

Après un tel marasme dans l'oeuvre principale du disque les compléments, furent-ils géniaux ne pourraient rien sauver. Mais il s'agit d'oeuvres marginales (sauf la Tempête) abordées avec la même lassitude blasée.

--Chritsophe Huss

Les 10/10 du mois

Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

ARAM KHATCHATOURIAN
Concerto pour violon
DMITRI CHOSTAKOVITCH
Quatuors à concers n° 7 et 8
James Ehnes
Orchestre symphonique de Melbourne; Ehnes Quartet
Mark Wigglesworth
Onyx

CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Magnificat Wq 215, Heilig ist Gott Wq 217, Symphonie Wq 183/1
Elizabeth Watts; Wiebke Lehmkuhl; Lothar Odinius; Markus Eiche
RIAS Kammerchor; Akademie für alte Musik Berlin
Hans-Christoph Rademann
Harmonia Mundi

FELIX MENDELSSOHN
Symphonie n° 2 "Lobgesang"
Christiane Karg et Christina Landshamer (soprano); Michael Schade (ténor)
Choeur et Orchestre de la Radio bavaroise
Pablo Heras-Casado
Harmonia Mundi

PAUL HINDEMITH
Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Weber
SERGE PROKOFIEV
Suite de L'Amour des 3 oranges
BÉLA BARTOK
The Mandarin miraculeux
Orchestre symphonique de Kansas City
Michael Stern
Reference Recordings

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Les Symphonies (45)
Orchestre de chambre danois
Adam Fischer
Dacapo

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.