ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


FRANZ SCHUBERT
Symphonies n° 1; 3 et "7" (Inachevée)


Orchestre symphonique de Bamberg

Jonathan Nott

Tudor- 7141(SACD)
Référence: aucune dans ce couplage

rating

Quelle heureuse surprise! Le successeur de Horst Stein auprès du Symphonique de Bamberg, également premier chef invité de l'Intercontemporain, semble être en train de redorer sérieusement le blason d'un orchestre historiquement remarquable, qui reposa longtemps sur l'expertise et la couleur de musiciens tchèques après-guerre (on doit aux Bamberger Symphoniker quelques disques remarquables avec Rudolf Kempe et Claus Peter Flor chez RCA).

La présence de Nott se fait positivement sentir. Les Bamberger Symphoniker qui avaient gravé avec Horst Stein, son prédécesseur, une intégrale Schubert à périr d'ennui nous donnent ici l'un des enregistrements Schubert, par un grand orchestre symphonique, les plus frémissants depuis l'intégrale Wand. Comme il s'agit d'un "volume 1" d'une intégrale, on ne peut que se réjouir.

La mise en forme SACD est du genre opulente, avec un canal central avant et deux canaux arrière assez sollicités, mais réussie, d'autant que l'orchestre est bien fouillé, à la fois par les micros et par la baguette. Le parti pris est clair: un orchestre d'une forte cohésion et d'une belle rondeur, d'où émergent très clairement les vents. La 1re est un modèle, la 3e, avec un Menuet très juste, n'a pas la folie ultime de la version Kleiber-Vienne, mais celle-ci est tout à fait hors concours et Nott se range, avec Muti et Abbado, parmi les excellents poursuivants.

L'Inachevée, à laquelle est accolée un fragment d'Allegro de 34 secondes, peut être perçue de diverses manières. On peut légitimement la trouver "sur-interprétée", notamment dans un premier mouvement lent et processionnel (effet augmenté par le respect de la reprise). Mais, pour ma part, je la trouve très réussie. Je suis davantage surpris par le fait que c'est à un chef expert dans le cartésianisme contemporain que l'on doit une telle vision "à l'ancienne", d'une sourde angoisse, très dramatisée. En tous cas, je préfère ce parti pris à la neutralité relative de Muti ou d'Abbado, d'autant que, là aussi, les équilibres sont remarquables et les couleurs très justes, comme en témoignent les contrebasses introductives.

Un excellent SACD que l'on n'attendait pas à ce niveau.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois

Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

ARAM KHATCHATOURIAN
Concerto pour violon
DMITRI CHOSTAKOVITCH
Quatuors à concers n° 7 et 8
James Ehnes
Orchestre symphonique de Melbourne; Ehnes Quartet
Mark Wigglesworth
Onyx

CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Magnificat Wq 215, Heilig ist Gott Wq 217, Symphonie Wq 183/1
Elizabeth Watts; Wiebke Lehmkuhl; Lothar Odinius; Markus Eiche
RIAS Kammerchor; Akademie für alte Musik Berlin
Hans-Christoph Rademann
Harmonia Mundi

FELIX MENDELSSOHN
Symphonie n° 2 "Lobgesang"
Christiane Karg et Christina Landshamer (soprano); Michael Schade (ténor)
Choeur et Orchestre de la Radio bavaroise
Pablo Heras-Casado
Harmonia Mundi

PAUL HINDEMITH
Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Weber
SERGE PROKOFIEV
Suite de L'Amour des 3 oranges
BÉLA BARTOK
The Mandarin miraculeux
Orchestre symphonique de Kansas City
Michael Stern
Reference Recordings

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Les Symphonies (45)
Orchestre de chambre danois
Adam Fischer
Dacapo

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.