ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JOHANN SEBASTIAN BACH
Variations Goldberg (version de concert de Busoni - 1914); Choral "Nun komm der Heiden Heiland" (arr. Busoni)
FERRUCCIO BUSONI
Recueillement (Elégie n°1)
FRANZ LISZT
Sonnets de Pétrarque n° 4; 5 et 6; Resignazione

Claudius Tanski (piano)



MDG- MDG 312 1323-2(CD)

rating

L'habitude de reconstituer la musique ancienne telle qu'on suppose qu'elle fut entendue "à l'époque" est elle-même un fait historique récent. Pendant longtemps, en effet, le patrimoine a surtout été l'objet de reconstitution et d'appropriation, ce qui en disait autant sur le restaurateur que sur le créateur originel. De ce point de vue, le rapport entre Busoni et Bach est exemplaire.

Si, dans un certain nombre des cas, comme le fameux choral "Nun komm, der Heiden Heiland", Busoni se contente de transcrire au plus près l'original pour orgue, ailleurs, il recrée l'œuvre à sa façon. C'est ainsi qu'en 1914, il élabore une version de concert des Variations Goldberg où son intervention prend plusieurs aspects. D'abord, il supprime carrément neuf des trente variations, peut-être dans le louable souci de rendre compatible avec la durée d'un concert une œuvre qui, à l'époque, était à peu près inconnue et jamais jouée, peut-être aussi pour renforcer la logique interne du cycle, qui ne dure plus que 37 minutes. Ensuite, il procède à des modifications d'octave dans les parties conçues pour les deux claviers du clavecin, de manière à éviter des chevauchements de voix. Il récrit certains ornements, en supprime d'autres (notamment dans l'Aria) renforce la basse, compose çà et là des voix médianes supplémentaires.

Le reste du programme est consacré à Liszt, avec les Sonnets de Pétrarque, où Liszt transcrivit lui-même ses propres mélodies et Resignazione, brève pièce en forme de choral de la fin de sa vie, où se révèle dans sa nudité franciscaine toute le rigueur de son art, ainsi qu'à Busoni, à travers sa première Elégie, où Tanski réalise un magnifique travail de recherches de sonorités rares.

Le pianiste allemand poursuit ici un travail qui le passionne et qu'il rend intéressant. On lui devait déjà de beaux enregistrements des œuvres tardives de Liszt comme des transcriptions de Bach par Busoni, ainsi que d'œuvres de Busoni lui-même. Le style est ample et volontiers grandiose, très romantique (mais pour Bach, on ne s'en offusquera pas puisque c'est précisément l'effet recherché!). On le sent soucieux de rendre lisible la structure polyphonique des textes qu'il défend, mais également de profiter de toutes les ressources du piano pour orchestrer (ou tout au moins registrer) ce qu'il joue, notamment dans les Variations Goldberg. C'est là une perspective busonienne, le compositeur de la Fantasia contrapunttistica ayant toujours pensé que ce n'était pas une trahison que de faire profiter Bach de la technologie moderne et de deux cents ans de progrès musical.

On pourra s 'épouvanter de cette idée qui n'est plus la nôtre, mais la défendre comme le fait Claudius Tanski peut également permettre de relativiser notre propre regard sur la musique du passé.

--Jacques Bonnaure

Les 10/10 du mois

Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui
CARL PHILIPP EMANUEL BACH EDITION
CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Symphonies, Concertos: Musique de chambre, Musique pour clavier, Musique sacrée
Jed Wentz (flûte); Pieter-Jan Belder (clavicorde et pianoforte) et Andrea Chezzi (clavecin); etc.
Musica Amphion; Orchestre de chambre CPE Bach; Rheinische Kantorei; Das Kleine Konzert...
Didier Talpain; Hartmut Haenchen; Hermann Max...
Brilliant Classics

CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Symphonies Wq 182 et 183, Concerto pour deux clavecins, 2 Concertos pour flûte, Quatuors avec flûte, Odes
Stephen Preston; Jörg Demus; Dietrich Fischer-Dieskau...
Musica Antiqua Köln; The English Concert; Orchestre Bach de Munich
Reinhard Goebel; Trevor Pinnock. Karl Richter
Archiv
THE COLLECTION: CPE BACH
CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Symphonies, Concertos, Sonates, Rondos, Die Auferstehung und Himmerfahrt Jesu
Ku Ebbinge (hautbois); Konrad Hünteler (flûte). ; Anner Bylsma (violoncelle); Bob van Asperen (clavecin); Alan Curtis (pianoforte); Herbert Tachezi (orgue)
Orchestre du Siècle des Lumières; Amsterdam Baroque Orchestra; Melante Amsterdam
Gustav Leonhardt et Philippe Herreweghe; Ton Koopman; Bob van Asperen
Warner Classics

JOHANN SEBASTIAN BACH
Les 4 Suites pour orchestre
La Petite Bande
Sigiswald Kuijken
Accent

LUDWIG VAN BEETHOVEN
Concerto pour piano n° 1
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Concerto pour piano n° 12
Leon Fleischer
Orchestre symphonique du WDR de Cologne
André Cluytens; Georg Ludwig Jochum
ICA Classics

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.