ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
RECHERCHE
L'antre du collectionneur
Les perles d'ailleurs
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Musique et technique
Nos annonceurs
Accueil

Les collections
BBC Legends

Depuis plusieurs années la BBC et IMG Artists ont décidé de travailler en commun à l’édition discographique de bandes de concerts de la BBC. Le bilan global jusqu'ici fait alterner le blanc et le noir. Face à plusieurs découvertes renversantes (le Poème de l’extase de Scriabine et Schéhérazade de Rimski-Korsakov par Svetlanov, le Concerto de Grieg par Benedetti-Michelangeli, par exemple), que de concerts inutiles, d’œuvres enregistrées par ailleurs par les même artistes en studio, ou d’affiches qui ne tinrent pas leurs promesses.

Voici la présentation des sept dernières parutions. Surprise majeure, avec une exceptionnelle 9e Symphonie de Beethoven par Klaus Tennstedt, avec le London Philharmonic le 13 septembre 1985 et, en solistes, Mari Anne Häggander, Alfreda Hodgson, Robert Tear et Gwynne Howell. Il s’agit d’un concert bouleversant, à peine entaché par quelques flottements orchestraux dans les 2e et 3e mouvements, où tout converge vers un finale électrique, avec des chanteurs galvanisés par la baguette de Tennstedt, sans que (contrairement à Karajan, par exemple) on puisse soupçonner le chef de militariser la partition. J’ai écouté et réécouté ce finale, comme celui de Furtwängler-1942… Et le premier mouvement, même s’il n’est pas de la même trempe, tient fort bien la comparaison ! Voilà un concert qui valait la peine d’être édité (BBCL 4131-2, note 9/7)

Un programme présentant Artur Rubinstein couple à un Empereur de Beethoven (Ormandy, Philharmonia, 1963) des pièces de Brahms (op. 76 n° 2, 79 n° 2 et 117 n° 2), Schubert (Impromptus op. 90 n° 3 et 4) et Chopin (Nocturne op. 15 n° 2, Etude op. 10 n° 4 et Polonaise op. 53). L’intérêt du disque est de réunir Ormandy et Rubinstein dont les destins discographiques se sont croisés (chacun enregistrant à l’époque pour des labels concurrents), alors que le pianiste estimait fort le chef d’origine hongroise. Ormandy est fidèle à sa réputation d’accompagnateur modèle : le discours orchestral est ferme, brillant, altier, très motorique. Rubinstein défend son habituel Beethoven cristallin, ce qui donne d’abord un effet assez insolite entre un orchestre titanesque et un piano presque précieux. Puis, au fur et à mesure de l’avancée du concert, le pianiste embarque totalement dans le jeu du chef, pour un résultat assez saisissant. Ce n’est pas un “incontournable” de la discographie, mais un intéressant concert qui concerne les admirateurs de chacun des deux artistes, Rubinstein notamment. Parmi les pièces pour piano, enregistrées de trop près avec un son coloré et distordu, ce sont surtout les Brahms qui captivent. Cette partie du CD (entièrement en mono) baisse la note technique globale (BBCL 4130-2, note 7/4).

Très bonne pioche à nouveau concernant Arturo Benedetti-Michelangeli. Comme pour Rubinstein, les deux documents de 1959 (Sonate op. 12 n° 1 de Clementi et Sonate n° 2 de Chopin) sont enregistrés de trop près (c'est surtout frappant dans Clementi), mais ce qu'on entend (Chopin: écoutez le début de la sonate!) est tellement visionnaire qu'on en a cure. De plus, outre trois sonates de Scarlatti (K. 11, 172 et 332), BBC Légends édite dans un bon son la meilleure interprétation de l'Opus 111 de Beethoven laissée par le pianiste italien (en 1961) et qu'on en connaissait qu'à travers un CD As-Disc, supprimé. Une incroyable autorité dans le 1er volet, une Arietta jouée comme une prière, sans ostentation; c'est un disque de piano majeur, sublime (BBL 4128-2, Archive de ClassicsToday-France.com).

Aubaine pour les admirateurs d'Elisabeth Söderström: la juxtaposition de deux concerts, l'un de 1971, l'autre de 1984, dont le premier avantage est de nous offrir une large palette de compositeurs (Schubert, Strauss, Grieg, Tchaïkovski, Rachmaninov). Musicalement, c'est l'engagement enflammé de sa prestation de 1984, avec Roger Vignoles, bien meilleur accompagnateur que Martin Isepp, qui vaut le détour. Ne serait que le Erlkönig, ce disque vaudrait le détour pour tous les amateurs de lied. Bon, d'accord, la justesse n'est pas parfaite (cf. Gretchen am Spinnrad, et même le fameux Opus 6 n° 6 de Tchaïkovski), mais si l'on voit l'édition au disque de concerts comme la chance de capturer des "moments" musicaux, cette parution remplit parfaitement son rôle. En tous cas, c'est un incontournable pour les fans de la Dame (BBCL 4132-2, note 9/7).

Plus récemment (début février en France) sont arrivés des disques consacrés à Géza Anda, Paul Tortelier et au trio Menuhin-Britten-Gendron. Le disque Tortelier comporte un Concerto pour violoncelle de Schumann avec Dorati en 1962, inférieur aux attentes du point de vue de la maîtrise de l'instrument, et une version honorable du concerto de Hindemith, complétée par 13 minutes de classe de maître. Une partition pour fans (BBCL 4133-2, mono, note 6/5). Même chose pour le CD Géza Anda, regroupant la 7e Sonate de Beethoven, les Etudes symphoniques de Schumann, la Suite pour le piano de Bartók et les Variations sur un thème de Paganini de Brahms. Les interprétations affirmées, d'une absolue logique, sont à la hauteur des attentes pour qui connaît ce pianiste. Hélas, la captation de 1955 est proche, saturée, avec moult transitoires. Ceci nuit au plaisir de l'écoute d'un disque qui ne tient pas la comparaison avec les versions officielles (Brahms et Schumann) rééditées par Testament (BBCL BBCL 4135-2, note 8/3). Il en va de même pour le CD du trio formé par Menuhin, Britten et Gendron, capté à Aldenburgh en 1963 dans le Trio des esprits de Beethoven, le Trio K. 564 de Mozart et le Trio n° 2 de Bridge. Prise de son éléphantesque et timbres tranchants nuisent à l'agrément d'écoute d'un trio mordant, qui, en dépit de la notoriété de ses protagonistes, n'ajoute rien à la discographie des œuvres. La prestation de Menuhin est même fort discutable dans Mozart (BBCL 4134-2, stéréo, note 4/4).

Christophe Huss


RETOUR EN HAUT DE PAGE


Search Reviews